Les pains sont au levain naturel et à la farine bio. La pâte est pétrie manuellement dans un pétrin en hêtre et pousse toute la nuit au froid. Les pâtons sont façonnés le lendemain matin pour être cuits au four à bois. 


S'affranchir de ses habitudes

Vaste affaire que celle de travailler avec le vivant ! Faire équipe avec un levain, c'est apprendre avec lui à s'adapter à l'espace et au temps qu'il fait, à rencontrer le four, à voir si le courant passe bien avec la farine, toujours différente elle aussi. 

Toute cette chimie sauvage fait du pain paysan un être joyeux et capricieux qu'il ne faut pas comparé avec le pain à la levure des boulangeries classiques ! 

Alors Levain ou Levure ?


Le levain est + digeste et + nutritif

Le levain naturel contient des bactéries lactiques, qui contiennent elles-mêmes des probiotiques et des prébiotiques. Ils sont tous les deux bons pour le confort digestif. Ces bactéries pré-digèrent pour nous les éléments du pain et facilitent ainsi le travail de notre estomac et de nos intestins. Elles se nourrissent de l’amidon et dégradent le gluten, facilitant ainsi leur assimilation dans l’organisme tout en nous aidant à mieux absorber les bons nutriments.

Le pain au levain se conserve beaucoup mieux ! 

Pourquoi un pain au levain peut-il se conserver une semaine sans rassir et moisir alors qu'un pain classique est dur dès le lendemain ? Là encore, les bactéries du levain jouent un rôle important. D’abord, elles occupent le terrain, empêchant d’autres micro-organismes de s’installer dans le pain. Elles agissent aussi sur un acide gras présent dans la farine, l’acide linoléique, pour lui donner un pouvoir antifongique. Enfin, elles retiennent l’humidité dans la mie, qui sèche donc bien moins vite que celle d’un pain à la levure.

Il a aussi + de saveurs ...

Les ferments naturels du levain et les acides (lactique et acétique) qu’il produit favorisent le développement de notes aromatiques acides et fruitées dans le pain. Véritable révélateur de goût, le levain permet aussi aux saveurs de continuer à s’épanouir dans les jours qui suivent la cuisson.

Il ne fait pas grossir.

L'utilisation du levain naturel abaisse l'index glycémique du pain. Pendant le processus de fermentation, les bactéries lactiques modifient la structure des glucides, entraînant ainsi une réduction de l'indice glycémique du pain, qui à son tour ralentit la vitesse à laquelle le glucose entre dans le sang. Le pain au levain est donc conseillé aux diabétiques, mais aussi à toutes les personnes désireuses de perdre ou de maintenir leur poids.

En quoi sommes-nous différents des autres ?

La farine

Tous les mois, sur le dos de ma remorque gaillarde, j'emmène au moulin une demie tonne du blé que j'ai produit l'année dernière. Je reviens quelques jours plus tard chercher mes gros sacs de farine que le meunier a spécialement moulu en dehors de sa production habituelle. Ça s'appelle la mouture à façon, et c'est un des nombreux sens du métier de paysanne boulangère

La farine

Tous les mois, sur le dos de ma remorque gaillarde, j'emmène au moulin une demie tonne du blé que j'ai produit l'année dernière. Je reviens quelques jours plus tard chercher mes gros sacs de farine que le meunier a spécialement moulu en dehors de sa production habituelle. Ça s'appelle la mouture à façon, et c'est un des nombreux sens du métier de paysanne boulangère


La farine

Tous les mois, sur le dos de ma remorque gaillarde, j'emmène au moulin une demie tonne du blé que j'ai produit l'année dernière. Je reviens quelques jours plus tard chercher mes gros sacs de farine que le meunier a spécialement moulu en dehors de sa production habituelle. Ça s'appelle la mouture à façon, et c'est un des nombreux sens du métier de paysanne boulangère


La gamme


Pour découvrir la gamme, rendez-vous à la page Les Produits.